AIDA CHERFAN | Kamel Cabbabé
23631
single,single-portfolio_page,postid-23631,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-1.7.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.4.1.1,vc_responsive
APK İNDİR
Teknoloji Haberleri
D3NG3

Kamel Cabbabé

Kamel Cabbabé a mené une vie riche en rebondissements. Au début de sa vie d’adulte, il renonce avec regret à l’architecture pour intégrer l’entreprise textile familiale. Quand survient la guerre au Liban, il effectue de longs séjours en France.

A Paris, l’oeuvre de Louise Nevelson – surtout elle – puis les sculptures de Picasso, la peinture de Tiapès, Rauschenberg, Motherwell, Nicholson, Twombly. les emballages de Christo l’amènent à questionner ses propres capacités créatives sous-tendues par sa passion pour l’architecture.

En 1994, il rentre à Beyrouth, monte son atelier, et redonne vie aux particules de l’histoire humaine. Dans sa démarche créative, l’artiste jette un regard nouveau sur notre univers éclaté et sur les débrits qui nous entourent. A l’instar des sous-particules, chaque résidu d’objet, chaque morceau de pierre, chaque fragment de machine, chaque brisure de matière, contient la trace, la mémoire de talent, le génie de l’ homme qui a imaginé, inventé, façonné, créé, construit … ou détruit.

Dans un exercise chaque fois renouvelé, Kamel Cabbabé tente de réassembler la mémoire d’un instant. Le résultat est une forme d’art transformationnel où  toute pièce récupéréé intègre un monde nouveau ayant sa propre raison d’être.

DOB

1941

Nationality

Lebanese